Rechercher

La roue des émotions, ou comment aider votre enfant à gérer et comprendre ses émotions

Mis à jour : avr. 23

Les émotions de nos enfants sont mises à rude épreuve durant cette période de confinement.

Entre l'incompréhension de la situation, la frustration de ne pouvoir faire ce dont ils ont envie et le manque d'activité physique, les enfants peuvent se révéler difficiles à gérer.


Dalila Pilot Hammoud, fidèle cliente de Playdate, a une formation en psychologie clinique et dix ans d’expérience en institution et en cabinet libéral en tant que psychologue pour enfants, adolescents et adultes. Elle partage avec nous une méthode pour comprendre et gérer les émotions des enfants de moins de 5 ans.


Avant ses 5 ans, l'enfant n'est pas capable de contrôler ses émotions. Le cerveau émotionnel prend le dessus sur le cortex préfrontal (centre de la raison). Il est donc tout à fait normal que l’enfant se mette subitement en colère, pleure, se roule par terre ou jette des objets. Il est très difficile de raisonner un enfant qui traverse une tempête émotionnelle. Le gronder, lui demander d’arrêter ses caprices ou même l’envoyer dans sa chambre pour se calmer ne fera qu’amplifier les choses. Vous pouvez plutôt l’accompagner avec une routine qui le sécurise en l’invitant à consulter la roue des émotions :

Roue des émotions

Je vous conseille d’abord de souffler 10 secondes afin de vous rendre disponible puis de donner à votre enfant l’opportunité de nommer son ressenti à travers une image : « la roue des émotions » permet de détourner l’attention de l’enfant et de mettre des mots sur son ressenti. Le but est de comprendre qu’une émotion n’a rien de « mal » et l’exprimer est le premier pas à faire pour pouvoir la gérer. Une fois l’émotion détectée, essayez de répondre par l’empathie : « je vois que tu es triste ou en colère », « tu avais envie de continuer à jouer, je comprends cela », etc. L’enfant se sentira ainsi compris, il aura confiance et pourra à nouveau exprimer son ressenti sans se mettre dans tous ses états.

Il est également important de permettre à l’enfant de décharger le trop plein d’émotion en allant dans un lieu sécurisé, vous pouvez mettre en place un « coin de retour au calme », il s’agit d’un espace bien délimité avec quelques objets : livres sur le thème, doudous, coussins et roue des émotions. Essayez de maintenir un contact visuel rassurant, dites-lui que vous restez à côté si besoin.

Enfin échangez sur ce qu’il s’est passé quand la situation est redevenue calme et demandez-lui ce dont il a besoin (un câlin, partager un jeu, etc.) afin de rétablir la relation positivement et l’aider à trouver une solution si nécessaire. A force de pratique et avec la maturité cérébrale l’enfant réussira à mieux identifier ses émotions et ses besoins, par exemple : « je me sens en colère et j’ai besoin de taper sur un coussin ou je me sens triste et j’ai besoin d’un câlin ».

Pour aller plus loin :

« Pour une enfance heureuse » de Catherine Gueguen,

Et pour les enfants :

« Le livre de mes émotions, la colère » de Stephanie Couturier

« Tchoupi est en colère » ou « grosse colère » - pour les plus petits

« Vice-Versa » (dessin animé) - Pour les plus grands


Nous espérons que ces quelques conseils vous seront précieux durant cette période.

Afin d'aller plus loin et d'échanger avec Dalila sur la gestion des émotions de vos enfants, un atelier sera organisé dès la fin du confinement.


N'hésitez pas à commenter pour nous dire si ces conseils vous sont utiles !


124 vues

Adresse

1 rue de Montevidéo

75016 Paris

  • Facebook
  • Instagram

Contact

E-mail: audrey@playdate.fr

jade@playdate.fr

Téléphone: 01 47 43 99 71

Nous contacter