Rechercher

Petits conseils pour la rentrée

Certains de nos habitués quittent Playdate pour les bancs de l'école, pour une rentrée pas comme les autres.

Pour vivre cette rentrée le plus sereinement possible, nous partageons avec vous les conseils de Dalila, maman habituée de chez Playdate et psychologue clinicienne spécialisée en périnatalité (son site : https://www.dalila-pilot-hammoud.com/).




Back to School


Pour les petits, comme pour leur parents, la rentrée scolaire peut générer du stress. En période de pandémie, toutes les émotions peuvent également être exacerbées.

• Le changement de rythme

Vos enfants ont peut-être des horaires variables depuis la mi-mars, soit depuis plus de 5 mois. Il est normal que le retour à une routine soit difficile, pour eux, comme pour vous. Prenez le temps nécessaire pour cette transition et acceptez que tout ne soit pas parfait dès la première semaine.


• La préparation psychologique

Vous pouvez impliquer les enfants dans les achats des fournitures en transformant cette corvée en activité ludique ! Invitez-les également à préparer leurs vêtements à l’avance en les laissant choisir quelque chose qu’ils aiment.

Pensez à préparer un petit déjeuner spécial ou à fêter la rentrée avec un bon goûter ! Après tout, il s’agit bel et bien d’un événement spécial.


Si votre enfant arrive cette année dans une nouvelle école il peut être pertinent de se rendre sur les lieux avec lui avant la rentrée, pour qu’il découvre un peu mieux ce qui l’attend. Malheureusement les visites n’ont pas eu lieu au printemps passé. Toutefois, plusieurs établissements ont offert des visites virtuelles. N’hésitez pas à la refaire avant la rentrée. Si ce n’est pas le cas, allez marcher avec votre enfant autour de sa future école et imaginez de quelle façon elle peut être à l’intérieur. Il pourra ainsi exprimer son ressenti face à l’inconnu ! Ensuite, visitez le site web de l’école, vous y trouverez peut-être le plan et des photos.


• L’écoute bienveillante 

Si votre enfant rechigne à l’idée de la reprise des classes, soyez juste à l’écoute de ses émotions. Demandez lui ce qu’il ressent ou quelles sont ses craintes ? S’il ne souhaite pas en parler, dites lui que vous êtes disponible si besoin.